La fête de l’amnésique

Valérie – La liberté de polluer

Très loin du climato-scepticisme, des 15 grammes de plastique avalés par semaine, du mégot polluant 500 litres d’eau, de l’absorption des nanoparticules, de l’effet nébuleux des perturbateurs endocriniens, les fêtards du 21 juin ont célébré le tube de l’été!

Valérie – terrain plastiqué

La musique assourdissante chassait le chant des mésanges, les emballages enguirlandaient les bancs, les cadavres de bouteilles échouaient au pied des arbres, les poubelles se transformaient en sculptures cauchemardesques… La douce mélodie du premier jour d’été laissait place au fracas de verre brisé.

Pas grave! On s’en moque ! Après nous le déluge!

Valérie – Espace Forme de l’Île Aux Cygnes

Les petits hommes verts auront passé la journée à effacer les stigmates d’une soirée plus enivrante que musicale.

Valérie – Homme vert en action

On ajoutera encore un peu plus de poison sur l’Allée des Cygnes pour anéantir le rat alléché par tant de gaspillage.

Paysage abîmé mais de tout soupçon lavé…

Co2

Stéphane – fête de la musique


4 réflexions sur “La fête de l’amnésique

  1. Effectivement, la gueule de bois ce matin c’était de voir l’île aux cygnes, que nous aimons tant, transformée en décharge à ciel ouvert. Triste spectacle qui nous mène à un affligeant constat que l’Humain est un jouisseur inconscient et que le réveil écologiste n’est pas encore pour demain.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s