Cédrèle de Chine – Acajou de Chine

Toona sinensis

cedrele de Chine

Arbre à grand développement et au port étalé.

Son houppier (partie aérienne en dehors de son tronc) est formé de grosses branches peu nombreuses.

Il pousse en milieu ensoleillé et résiste aussi bien que les parisiens à la pollution.

Son écorce, brun gris, se détache en plaques verticales.

Ses feuilles, composées et caduques, sont particulièrement décoratives : au stade juvénile, elles sont pubescentes (petit duvet) de couleur bronze à rosâtre, puis elles deviennent vert foncé et lisse. A l’automne elles virent au jaune et si on les froisse, elles dégagent une odeur d’oignon.

En revanche lors de l’apparition des fleurs blanches au printemps, l’odeur est très agréable ! Pour laisser place quelques temps plus tard à des fruits en forme de capsules brunes.

Le premier spécimen ramené de Chine en 1862 a été planté au Jardin des Plantes où l’on peut toujours l’admirer.